top of page
Me%252520in%252520front%252520of%252520the%252520sea_edited_edited_edited.jpg

Je m'appelle Juliette, je suis née et j'ai grandi en France et j'ai aussi vécue au Royaume-Uni pendant 10 ans. Bien que j'aie été consciente de mes capacités psychiques, telles que la perception d'événements futurs dans mes rêves (rêves prémonitoires) dès mon plus jeune âge, je n'ai découvert mes capacités médiumniques qu'à l'âge adulte lorsque mon père bien-aimé est décédé. Au début, je remarquais des «signes» que mon père était toujours autour de moi, comme entendre soudainement des phrases spécifiques qu'il avait l'habitude de dire, exprimées par des inconnus. Cette forme de communication s'est transformée en rêves au cours desquels mon père me donnait des conseils sur des événements qui se déroulaient dans ma vie et dans la vie de personnes proches de moi. Cela a continué jusqu'à ce que je puisse « l'entendre » me parler pendant la journée.

Plus tard, j'ai décidé de me former au sein du Spiritualist National Union (SNU) pour développer et contrôler mes capacités, et j'ai effectué des démonstrations médiumniques à Londres. Au cours de cette période, j'ai continuellement été félicitée pour l'exactitude des informations recueillies au travers des esprits et délivrées au public (voir ici  pour une explication du mot 'esprit'). Je me souviens de ces moments comme parmi les plus heureux de ma vie. Les mots ne peuvent décrire ce que cela fait de fournir aux gens la preuve que leurs proches décédés sont toujours avec eux et veillent sur eux.

Actuellement, j'offre des consultations privées en anglais, français et italien (veuillez consulter les témoignages de mes clients). J'apparais aussi régulièrement sur des streams où je parle de médiumnité, un sujet qui me passionne. Enfin, je continue à développer d'autres compétences telles que l'écriture automatique et l'aide aux personnes qui souhaitent identifier leurs guides spirituels.

''La mort n'est rien du tout. Je n'ai fait que m'éclipser dans la pièce voisine. Je suis moi et tu es toi. Tout ce que nous étions l'un pour l'autre, nous le sommes toujours. Appelle-moi par mon vieux nom familier, parle-moi de la manière facile que tu as toujours utilisée. Ne fais aucune différence dans ton ton, ne portes aucun air forcé de solennité ou de chagrin. Ris comme nous avons toujours ri des petites blagues que nous avons appréciées ensemble. Que mon nom soit toujours le mot familier qu'il a toujours été, qu'il soit prononcé sans effort, sans la trace d'une ombre. La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié. C'est comme avant; il y a une continuité ininterrompue. Pourquoi devrais-je être hors d'esprit parce que je suis hors de vue ? Je t'attends, pour un entracte, quelque part tout près, juste au coin de la rue. Tout va bien''  

Henry Scott Holland - 1909

bottom of page